Ateliers littéraires (2018 | 1/2)

La série des « Ateliers littéraires », lancée en janvier 2017 par l’axe de recherches Littératures d’Asie et traduction a repris en ce début d’année universitaire.

On trouvera ci-dessous les différents rendez-vous passés (et à venir) et, le cas échéant, les liens vers des billets créés à cette occasion (ils sont attachés au nom de l’auteur de la communication). Figurent également dans cette liste les interventions données dans le cadre des séances mensuelles sur la critique des traductions : 

  • Critique des traductions [1] (22 janvier)
    • Li Shiwei : « Les principales approches de la critique des traductions, dont celle de Lance Hewson appliquées aux traductions du Jin Ping Mei  金瓶梅 »
    • Gan Lu : « Présentation des grands courants de la traductologie avec un exposé détaillé de l’approche critique d’Antoine Berman »
  • Imitation versus création  (5 février)
    • Louise Pichard-Bertaux : « Dans le domaine de la littérature siamoise »
  • Critique des traductions [2] (19 février)
    • Pierre Kaser : « Examen critique des traductions françaises du Shishuo xinyu 世說新語 »
  •  Théâtres d’Asie [1] (26 février)
    • Makiko Matalon : « Le théâtre revisité »
    • Lucie Angheben : « Le pansori coréen à l’épreuve de la modernité »
    • Pierre Kaser : « La traduction et réception du théâtre chinois classique en France » (1)
  • Critique des traductions [3] (19 mars)
    • Lise Pouchelon : « La littérature chinoise moderne et contemporaine : traduction en question(s) »
    • Li Shiwei : « Traduire l’intertextualité du Jin Ping Mei  金瓶梅 : étude de cas »
  • Littérature féminine [2] (26 mars)
    • Luan Hesha (CIELAM) : « Nora et la littérature féminine chinoise moderne »
  • Critique des traductions [4] (16 avril)
    • Pierrick Rivet : « La traduction de « l’homosexualité » dans les récits érotiques du XVIIe siècle traduits en français (1) »
    • Loïc Aloisio : « Traduire la SF chinoise : de l’importance des néologismes, mots-forgés et paradigmes »
  • Bouddhisme et littérature d’Asie [1-2] (16 avril-23 avril)
    • Hemlata Giri-Loussier : « L’influence du bouddhisme sur la littérature indienne »
    • Xiao Wei : « Bouddhisme – pensée philosophique ou pouvoir surnaturel ? (Deux romans de réécriture mythique : Renjian 人间 de Li Rui et Gesa’er Wang 格萨尔王 d’Alai) »
    • Makiko Matalon : « La mer de la fertilité de Mishima Yukio. Une tentative d’intégration du salut bouddhique dans son oeuvre par un esprit moderne« 
    • Lucie Angheben : « Textes de moines coréens contemporains : autour de Ce que l’on voit en s’arrêtant d’Haemin (2012 ; 2014) et L’escargot est lent mais il n’est jamais en retard de Jung-mok (2013 ; 2016) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *