Ateliers littéraires (2018 | 2/2)

La série des « Ateliers littéraires », lancée en janvier 2017 par l’axe Littératures d’Asie et traduction a repris en ce début d’année universitaire. On trouvera ci-dessous les différents rendez-vous passés (et à venir) et, le cas échéant, les liens vers des billets créés à cette occasion (ils sont attachés au nom de l’auteur de la communication). Figurent également dans cette liste les interventions données dans le cadre des séances mensuelles sur la critique des traductions :

  • Poésie et oralité (8 octobre 2018) :
    • Lucie Angheben : Présentation de Poèmes à lire pendant 9 heures, recueil de poèmes à déclamer par Kim Seung-il (1987~) • 김승일 시집 <9시간 동안 읽어야 하는 시>
    • Olivier Bailblé : Les gasa, forme de poésie chantée de la Corée ancienne 
    • Eve Tignol : Poésie ourdoue et « performance » : une petite histoire du ghazal entre récitation, chant et danse
    • Guo Yingzhou : L’oralité dans la poésie de Gao Xingjian
  • « Le vol chez Zhuangzi » (15 octobre 2018), Philippe Che
  • « Zhang Kangkang 张抗抗 et la littérature des cicatrices 伤痕文学 » (3 décembre 2018), Thomas Tresserres
  • Ateliers traduction 
    • Li Shiwei, sur le A Q zhengzhuan 阿Q 正傳 de Lu Xun 魯迅 (22 octobre 2018)
    • Hye-Gyeong Kim-De Crescenzo, sur le paratexte dans la traduction de la littérature corréenne (22 octobre 2018)
    • He Wen, « De la difficulté de traduire le dialecte Wu dans Haishanghua liezhuan 海上花列傳 » (12 novembre 2018)
    • Pierre Kaser, sur les nouvelles traductions d’œuvres littéraires occidentales (12 novembre 2018)
    • Hou Juanlin, « Tendances déformantes de la traduction du Mudanting 牡丹亭 » (12 novembre 2018)
    • Pierre Kaser « Regards critiques sur des traductions du théâtre des Yuan. 1. Le Xixiang ji 西廂記 » (19 novembre 2018)

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.