Soutenance de thèse : Loïc Aloisio

Loïc Aloisio soutiendra sa thèse en Langue et Littérature Chinoises intitulée « Les Mémoires hérétiques : Han Song face à la politique mémorielle chinoise ou la science-fiction comme littérature du témoignage », dirigée par Monsieur le Professeur Pierre Kaser, le vendredi 4 décembre 2020 à 9h via Zoom (limité à 40 personnes)  :

  • Lien Zoom : Sur demande
  • ID de réunion : Sur demande
  • Code secret : Sur demande

Le jury sera composé de :

  • Zhang Yinde, Professeur, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3, rapporteur
  • Vincent Durand-Dastès, Professeur, Inalco Paris, rapporteur
  • Solange Cruveillé, Maîtresse de Conférences, Université Paul-Valéry Montpellier 3, examinatrice
  • Gwennaël Gaffric, Maître de Conférences, Université Lyon Jean Moulin, examinateur
  • Alexis Nuselovici, Professeur, Aix-Marseille Université, examinateur
  • Pierre Kaser, Professeur, Aix-Marseille Université, directeur de thèse

Résumés de thèse/Abstracts/摘要 (FR/EN/CH)

  • Les Mémoires hérétiques : Han Song face à la politique mémorielle chinoise ou la science-fiction comme littérature du témoignage

La première partie de la thèse démontre que la littérature de science-fiction chinoise, à travers son Histoire, a toujours été une littérature « post-traumatique ». En effet, le genre fut promu de nombreuses fois au travers de mouvements de modernisation du pays qui ont été lancés après les traumatismes historiques éprouvés par le pays. La première fois à la fin de l’époque impériale et au début de l’ère républicaine, suivant le(s) traumatisme(s) causé(s) par les invasions des puissances étrangères, l’introduction de la science occidentale et de la théorie de l’évolution darwinienne ; ainsi que de son pendant social avec le darwinisme social. Une deuxième fois après l’établissement de la République Populaire de Chine, suivant les traumatismes provoqués par de nombreux conflits internes, la Seconde Guerre sino-japonaise et la guerre civile entre Nationalistes et Communistes ; le genre étant promu à l’époque pour soutenir le socialisme et le communisme, ainsi que la modernisation, l’indépendance et l’hégémonie de la Chine socialiste. Une troisième fois juste après la Révolution Culturelle, suivant cette fois-ci les traumatismes laissés par le Grand Bond en Avant et la Révolution Culturelle ; le genre étant cette fois mis en avant pour promouvoir le nouveau régime de Deng Xiaoping et sa politique des « Quatre Modernisations ». Et enfin, une quatrième fois, où la science-fiction est réapparue après le traumatisme causé par le massacre de la place Tian’anmen en 1989 qui mit fin aux espoirs insufflés par les mouvements libertaires des années 1980 ; laissant ainsi place à une désillusion qui se ressent jusque dans les textes des premiers auteurs de la nouvelle génération (Liu Cixin, Wang Jinkang et Han Song), et qui perdure de nos jours dans les écrits des auteurs plus jeunes.

La seconde partie de la thèse traite justement de l’impact de cette désillusion causée par le massacre de le place Tian’anmen, à travers le cas de Han Song. Cette partie entend démontrer que, suite au choc laissé par cette tragédie dont on ne doit pas parler, Han Song utilise désormais la science-fiction pour rendre compte non seulement de la réalité qui l’entoure, ne se privant pas pour critiquer au passage les travers des autorités, mais également comme un moyen de témoigner d’un passé effacé des mémoires pour des raisons idéologiques. Ceci révèle que Han Song a pris conscience de la politique d’amnésie mise en place par le Parti Communiste Chinois au pouvoir, et qu’il tente de déjouer par ses écrits, en abordant des événements passés jugés sensibles ou qui ne rentrent pas dans l’historiographie officielle, en remettant en cause le grand roman national élaboré par le Parti, en posant clairement la question de l’oubli et de la falsification historique, et en laissant un témoignage de la société chinoise contemporaine, par peur que les événements qui la ponctuent ne soient, un jour, eux aussi victimes de la falsification, de l’instrumentalisation ou de la politique d’amnésie des élites dirigeantes.

Mots clés : science-fiction, littérature, Chine continentale, traumatisme, Histoire, oubli, mémoire, roman national, témoignage, Han Song, nouvelle vague, histoire littéraire, politique, politique mémorielle.

  • Heretical Records: Han Song Facing Chinese Memory Politics or Science Fiction as a Literature of Testimony

The first part of this doctoral thesis aims to demonstrate that Chinese science fiction literature has been a “post-traumatic” genre throughout its history. Indeed, the genre was promoted several times through modernization movements which were launched after traumas sustained by the country. The first time was in the late Qing period following the trauma(s) left by foreign invasions, the introduction of Western science, Darwinian theory of evolution, and social Darwinism. After the establishment of the People’s Republic of China in 1949 the genre was put back in the center of the stage following the traumas provoked by numerous internal conflicts, the Second Sino-Japanese War, and the civil war between the Nationalists and Communists. Back then science fiction was used to promote socialism and communism together with the modernization, independence, and power of socialist China. Right after the Cultural Revolution the genre was called for once again following the traumas generated by the Great Leap Forward and the Cultural Revolution; it was thus used to promote the new regime of Deng Xiaoping and his well known policy of the Four Modernizations. Finally, science fiction rose again at the beginning of the 1990s following the trauma caused by the Tian’anmen massacre in 1989 which put an end to the hopes insufflated by the libertarian movements of the 1980s, thus leading to a disillusionment which is reflected even in the works of the first authors of the new wave of Chinese science fiction (such as Liu Cixin, Wang Jinkang, and Han Song), and which still persists nowadays in the works of the younger authors.

The second part addresses precisely the impact of this disillusionment caused by the Tian’anmen massacre in the case of Han Song. This part aims to demonstrate that, following the shock left by this unspoken tragedy, Han Song henceforth uses science fiction to report on the reality that surrounds him (not hesitating to criticize the authorities) and also as a means of giving testimony to a past erased from memories for ideological reasons, revealing that Han Song is aware of the policy of amnesia established by the Chinese Communist Party and trying to thwart it through his writings. To that end he mentions past events deemed to be sensitive or that don’t match the official historiography. He calls into question the great national myth elaborated by the Party. He clearly raises the question of forgetfulness and historical falsification, and he leaves testimony to the contemporary Chinese society so that none of these events will ever be a victim of the falsification, manipulation, or policy of amnesia of the ruling elites in the future.

Keywords: science fiction, literature, Continental China, trauma, history, forgetfulness, memory, national myth, testimony, Han Song, new wave, literary history, politics, politics of memory.

  • 記憶政治下的見證文學——以韓松科幻作品為例

論文第一部分旨在證明,從其歷史發展蹤跡來看,中國科幻文學一直都是一種創傷文學類型。因為此文學類型正是在中國歷經種種創傷事件之後的現代化進程中得到多次推動發展。第一次源於清末民初,在外族入侵、西方科技、達爾文進化論以及達爾文社會主義的引進背景下所引發的創傷。第二次發展潮,則在一系列內部衝突、抗日戰爭及國共內戰的歷史創傷中,中華人民共和國成立後,對該文學類型的倡導意在支持社會主義和共產主義理論,也同時服務於中共對現代化、自立與政治支配權的訴求。第三次於文化大革命之後,科幻文學的復興則服務於鄧小平制度及其「四個現代化」政策。科幻文學的第四度崛起則是在1989年天安門事件後,在第一批新生代科幻作家(劉慈欣、王晉康和韓松)甚至年輕一代科幻作家的行文間顯現希冀破滅之感。

論文第二部分著力探討,以韓松的作品為例,這種幻滅對他的文學創作甚至人生哲學的影響。該部分試圖證明韓松借科幻創作之途徑,以抨擊反諷之筆觸,臨摹時事;同時因觸及中國種種敏感歷史事件,這也可看作是他對當局意圖消除歷史發出的反抗之聲。韓松的文字,是對中國的過往與今日的一種有力見證與存證。在其廣闊的創作格局下,他極富個人風格的創傷敘事,是他面對歷史與真相這一複雜議題,所提出的關於「遺忘」與「修正」的深度反思與哲學思考。

關鍵詞:韓松,科幻,文學,中國大陸,創傷,歷史,遺忘,記憶,見證,新生代,文學史,政治,國家敘事,記憶政治


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.