Roman rose, roman noir, romans chinois

Jeudi 23 mars débutera à Aix-en-Provence (AMU, Maison de la recherche, bât. Multimedia, s. de colloque n°2), le 31e colloque international de la SATOR (Société d’analyse des topiques romanesques), qui se poursuivra les 24 et 25 mars au Château de Saumane (L’Isle-sur-la-Sorgue, Vaucluse)

Le thème retenu est Roman rose / Roman noir. Territoires hétérogènes de la fiction« Il s’agira de s’interroger sur les origines, les filiations et les hybridations de la littérature noire, dans ses rapports avec les motifs lyriques et amoureux (des rituels courtois du fin‘amor à la collection Harlequin) et ses hésitations entre le genre noble et la fiction sérielle (de la novella à la pulp fiction). » Le programme complet de cette manifestation à laquelle s’est associé l’axe Littératures d’Asie et traduction de l’IrAsia est accessible en ligne à l’URL : https://roman.sciencesconf.org/

Une session ‘Roman chinois‘ se tiendra le vendredi matin : 

  • Noël Dutrait, Mo Yan entre rose et noir.
  • Solange Cruveillé (Université Paul Valery-Montpellier 3), A propos de Zhang Ailing/Eileen Chang
  • Li Shiwei, Un canon de la littérature chinoise de la fin du XVIe siècle, Jin Ping Mei
  • Pierre Kaser, Les infortunes chinoises de la vertuJIn Yun Qiao zhuan, un roman du XVIIe siècle inédit en français.

Ce contenu a été publié dans Actualités par Pierre Kaser, et marqué avec . Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Pierre Kaser

Professeur à Aix-Marseille Université (AMU), département d'études asiatiques, membre de l'UMR 7306-Institut de recherches asiatiques (IrAsia) et responsable de l'axe Littératures d'Asie et traduction (LAT, ancien Leo2t).

1 réflexion sur « Roman rose, roman noir, romans chinois »

  1. Ping : Les infortunes chinoises de la vertu | Kaser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.