A propos Pierre Kaser

Professeur de langue et littérature classiques chinoises à Aix-Marseille Université (AMU), au département d'études asiatiques, membre de l'UMR 7306-Institut de recherches asiatiques (IrAsia) et responsable de l'axe Littératures d'Asie et traduction (LAT, ancien Leo2t).

Rencontre avec Chen Feng 陈丰

L’axe de recherche « Littératures d’Asie et traduction » a entamé une série de rencontre avec les acteurs (éditeurs, traducteurs, critiques, etc.) de la diffusion des littératures d’Asie en français. La première de ces rencontres était consacrée à la maison d’édition spécialisée sur la littérature coréenne Decrescenzo Éditeurs présentée le 18 octobre 2021 par son directeur, M. Franck de Crescenzo. Dans le présent billet, Axelle Mariavale (Master Traduction littéraire et interculturalité, AMU) restitue la deuxième rencontre de cette série qui nous a permis d’écouter et d’échanger avec Mme Chen Feng 陈丰 (ancienne directrice de collection pour les Éditions Philippe Picquier).

 

Le point de vue d’une éditrice sur la diffusion de la littérature chinoise contemporaine en France

Ce lundi 17 janvier 2022, une rencontre avec Mme Chen Feng 陈丰, ancienne directrice de la collection littérature chinoise aux Éditions Philippe Picquier, s’est tenue en ligne, à l’initiative de l’axe de recherche « Littératures d’Asie et traduction ». Cette rencontre conduite par Gan Lu 甘露, doctorante (AMU-Université de Nanjing, RPC)s, a été l’occasion d’aborder le rôle de la chaîne éditoriale dans la diffusion de la littérature chinoise en France, ainsi que de réfléchir à la production littéraire en Chine depuis la politique de réforme et d’ouverture, et son intégration dans la littérature mondiale.  Continuer la lecture

Enseignement des langues et pratiques théâtrale [Appel]

Enseignement des langues et pratiques théâtrales : oralité, mise en scène, technicité

Colloque international organisé par Plidam, à l’Inalco, 

les jeudi 6 et vendredi 7 octobre 2022

 « Le monde entier est un théâtre/Où tous – les hommes, les femmes – sont de simples acteurs./ Ils y ont leurs entrées, leurs sorties, et chacun /Joue bon nombre de rôles dans sa vie […]. » (Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7.)

APPEL À COMMUNICATIONS

Voix caractérisée, gestuelle codifiée, lecture soignée, déplacements programmés et improvisés dans différentes directions, objets ou accessoires d’enseignement ordinaires et insolites mis en jeu, avec un contrôle et une réorganisation temporelle de l’enseignement… tous ces éléments peuvent aisément transformer une simple « salle de cours » en une véritable « scène de spectacle ». Si bien que lorsqu’un apprenant sort d’un cours ou d’une conférence en se sentant enthousiasmé, satisfait et comblé, il peut ressentir un sentiment similaire à celui d’avoir assisté à une représentation scénique. Continuer la lecture

Le Sanguo aux Indes néerlandaises (CR)

Song Ge 宋鴿, qui depuis enseigne la littérature chinoise à la Shanghai daxue 上海大學, a soutenu le 8 décembre 2018 une thèse de doctorat (https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02080153) dirigée par Vincent Durand-Dastès (INALCO), thèse qui a reçu le Prix de la Fondation Flora Blanchon en 2021. C’est ce travail de qualité intitulé Indes néerlandaises et culture chinoise. Deux traductions malaises du Roman des Trois royaumes (1910-1913) qui vient d’être édité avec un grand soin. Il constitue dorénavant le Hors-Série numéro 1 de la revue des Études interdisciplinaires sur le monde insulindien, Archipel (http://journals.openedition.org/archipel & https://revue-archipel.fr/) qui en avait déjà révélé une partie en 2019 dans son numéro 97[1] Continuer la lecture

Quelques souvenirs de Bao Tianxiao en français (CR)

Bao Tianxiao, Souvenirs de la chambre de l’ombre du bracelet suivi de deux nouvelles “sentimentales”. Traduction, notes et postface de Joachim Boittout. Préface de Sebastian Veg. Paris, Éditions Rue d’Ulm — Presses de l’École normale supérieure, collection « Versions françaises », 2021, 371 p.1

La collection « Versions françaises » des Éditions Rue d’Ulm, créée en 2001 et défendue depuis par Lucie Marignac avait offert à Lu Xun 魯迅 (1881-1936) un bel écrin en accueillant dans son catalogue les revigorantes traductions et stimulantes présentations de Sebastian Veg 2. Le meilleur de la création de cet écrivain majeur figurait ainsi aux côtés d’œuvres et d’auteurs méritant d’être découverts ou redécouverts. Grâce à Joachim Boittout, c’est Bao Tianxiao 包天笑 (1876-1973) qui rejoint cette prestigieuse communauté !  Continuer la lecture

  1. Voir la notice sur le site de l’éditeur, à l’URL : https://www.presses.ens.fr/583-souvenirs-de-la-chambre-de-l-ombre-du-bracelet.html []
  2. En 2004 d’abord, avec Errances (traduction intégrale des onzes nouvelles réunies sous le titre Panghuang 徬徨) ; puis en 2010, avec le fameux recueil Cris (traduction magistrale de Nahan 吶喊) ; on retrouvait ces deux titres augmentés du recueil les Mauvaises herbes (traduction de Yecao 野草 naguère uniquement accessibles par la traduction historique, et depuis longtemps épuisée, de Pierre Ryckmans (Paris : 10/18, coll. « Bibliothèque asiatique », 1975) dans un volume compacte paru sous le titre Nouvelles et poèmes en prose (Errances, Cris, Mauvaises herbes), 2015, 316 pages. Voir sur le site de l’éditeur [En ligne] : https://www.presses.ens.fr/collections_20_versions-francaises_nouvelles-et-poemes-en-prose_978-2-7288-0514-3.html []

IDEO 13 : En ligne

Mis en avant

Peinture de Chen Lin ; mise en page Loïc AloisioMaître(s) et disciple(s) dans les littératures d’Asie

Sous la direction de Pierre Kaser et Loïc Aloisio

Pour ce treizième numéroImpressions d’Extrême-Orient, la revue en ligne de l’axe de recherche « Littératures d’Asie et traduction » de l’IrAsia (UMR 7306) a voulu explorer les relations maître(s) disciple(s) en Asie. Dix-huit spécialistes des littératures et des cultures de Chine, de Corée, d’Inde et du Japon ont répondu à son appel offrant, en accès intégral, plus d’une vingtaine d’éclairages sur ces relations subtiles, complexes et parfois déroutantes, tirés de contes, de romans, de récits, d’essais, de poème épique, voire de pièce de théâtre, anciens et contemporains.

Continuer la lecture

Prix de thèse AMU pour Loïc Aloisio

Mercredi 17 novembre 2021 s’est déroulée au siège de la présidence de l’Université Aix-Marseille (site du Pharo, Marseille)  et en présence de son  Président M. Eric Berton, la cérémonie de remise des prix de thèses d’AMU 2021.

Parmi les 16 jeunes chercheurs issus de 12 écoles doctorales récompensés pour la qualité de leurs travaux se trouvait Loïc Aloisio dont la thèse soutenue le 4 décembre 2020, « Les mémoires hérétiques : Han Song face à la politique mémorielle chinoise ou la science-fiction comme littérature de témoignage » était à justement titre distinguée. Continuer la lecture

Littératures d’Asie et traduction (2018-2023), en bref

Mis en avant

L’axe de recherche « Littératures d’Asie et traduction » de l’Institut de Recherches Asiatiques (IrAsia), actuellement dirigé par Pierre Kaser et Loïc Aloisio (Directeur-adjoint) réunit onze membres statutaires de l’IrAsia, et une dizaine de doctorant.e.s ainsi qu’une douzaine de membres associé.e.s et des étudiants du parcours Études chinoises du master Langues, culture et sociétés d’Asie d’AMU et du master Traduction littéraire pratiquant une langue asiatique. Il s’attache depuis sa naissance à étudier sous différents angles (histoire, réception, traduction, critique) la création littéraire d’Asie en chinois, coréen, hindi, japonais, vietnamien, thaï. Continuer la lecture

IDEO 12 : En ligne

Peinture de Chen Lin ; mise en page Loïc Aloisio

Mélanges de littératures asiatiques d’hier et d’aujourd’hui

Sous la direction de Loïc Aloisio et Pierre Kaser

En plus des actes partiels de deux journées d’études organisées par l’axe de recherche “Littératures d’Asie et traduction” de l’IrAsia — à savoir “Nouveaux formats et métamorphoses des genres littéraires d’Asie” (mai 2018) et “Que peut la littérature asiatique aujourd’hui ?” (mai 2019) —, on trouvera dans ce numéro un mélange d’articles et des traductions que l’équipe de rédaction d’Impressions d’Extrême-Orient est heureuse de vous proposer en texte intégral dans ce douzième numéro.

Continuer la lecture

Impressions d’Extrême-Orient 14 : appel

Appel à contributions  pour le numéro 14 de la revue en ligne Impressions d’Extrême-Orient

Hommage au sinologue traducteur André Lévy (1925-2017).

En 2017, le 3 octobre, disparaissait André Lévy qui avait consacré sa vie de chercheur et de traducteur à faire connaître des pans inconnus ou encore mal connus de la littérature chinoise ancienne, principalement celle que l’orthodoxie confucéenne prenait soin de rendre invisible et inacceptable et que le monde sinologique d’alors ignorait superbement. La liste de ses travaux pionniers et de ses traductions est fort longue ; l’énoncé de quelques titres pourtant suffisent à en montrer la qualité et l’ambition : ses écrits sur le conte en langue vulgaire du XVIIe siècle sont depuis longtemps bien installés parmi les ouvrages de référence sur un genre qu’il a envisagé dans toute son étendue en en retraçant la vogue et le déclin, et en en traduisant très tôt dans des revues savantes et des anthologies équilibrées, révélant ainsi, en plus de leur valeur documentaire, leur indéniable qualité littéraire et la profondeur de leur imaginaire. S’il a si bien servi le genre court, il a également rendu toute leur puissance à deux des grands chefs-d’œuvre de la littérature romanesque chinoise avec son Fleur en Fiole d’Or (1985), première traduction intégrale du monumental Jin Ping Mei 金瓶梅 et la Pérégrination vers l’Ouest (1991) traduction du non moins imposant Xiyou ji 西遊記.  Continuer la lecture

IDEO à la BULAC

Traduire les voix d’ailleurs

En compagnie des revues Café, Graminées et Impressions d’Extrême-Orient

Le jeudi 3 juin 2021, 17h30-19h30

Auditorium du Pôle des langues et civilisations (sur inscription) Et simultanément en ligne

Rencontre, organisée par la BULAC, avec les fondateurs et acteurs de trois revues qui proposent des traductions inédites de textes littéraires d’Europe, d’Afrique, du Moyen-Orient, des Amériques et d’Asie. Informations en ligne @ https://www.bulac.fr/?id=4295

Soutenance de thèse : Nong Thi Quynh Tram

J’ai le plaisir de vous annoncer la soutenance de thèse de
Nong Thi Quynh Tram
intitulée
“La biographie d’écrivains au Vietnam dans la première moitié du 20e siècle”
dirigée par Nguyen Phuong Ngoc.
La soutenance aura lieu en hybride le vendredi 28 mai à 14h. L’accès à la salle indiquée sur l’avis de soutenance est réservé à l’impétrante et à quelques membres du jury.
Tout le public assistera en distanciel.
Vous pouvez vous inscrire en suivant le lien suivant :
Les infos de connexion vous seront communiquées 24h avant la soutenance.

IDEO 11 : En ligne

Bonne nouvelle en ce début d’année du bœuf : le numéro 11 d’Impressions d’Extrême-Orient est accessible en ligne depuis aujourd’hui !

Dans la continuité de son précédent numéro consacré à l’Éthique animale en AsieImpressions d’Extrême-Orient se penche, pour sa onzième livraison, Variations littéraires sur nos amis les animaux, à nouveau sur la question animale. Il propose onze angles d’approche inédits, avec sept traductions du chinois et une du vietnamien, ainsi que trois articles qui, nous l’espérons, apporteront un regard neuf sur la manière dont les littératures anciennes et contemproraines ont abordé ce sujet. Qu’ils soient réels ou fantasmés, les animaux qu’on y croisent complèteront un bestiaire déjà fort riche. 

Sous la direction de Loïc Aloisio, Laurent Chircop-Reyes et Pierre Kaser, avec l’assistance de Samarcande Nasser  Continuer la lecture

L’ERD Gao Xingjian

L’Espace de Recherche et de Documentation (ERD) dédié à l’œuvre du Prix Nobel de littérature 2000, Gao Xingjian 高行健, a été ouvert en 2008 au sein de la bibliothèque universitaire ALLSH d’Aix-Marseille Université, sur proposition du Professeur Noël Dutrait, traducteur en langue française de Gao Xingjan et responsable de  l’axe de recherche « Littérature d’Extrême-Orient, textes et traduction » (devenu « Littératures d’Asie et traduction » en 2012) de l’Institut de Recherches Asiatiques (IrAsia, UMR 7306). Cette création s’est appuyée sur une coopération avec The University Library System of The Chinese University of Hong Kong qui avait développé, à partir de 2004, un fonds spécial dédié à Gao Xingjian.  Continuer la lecture