Littératures d’Asie et traduction (2018-2023), en bref

Mis en avant

L’axe de recherche « Littératures d’Asie et traduction » de l’Institut de Recherches Asiatiques (IrAsia), actuellement dirigé par Pierre Kaser et Loïc Aloisio (Directeur-adjoint) réunit onze membres statutaires de l’IrAsia, et une dizaine de doctorant.e.s ainsi qu’une douzaine de membres associé.e.s et des étudiants du parcours Études chinoises du master Langues, culture et sociétés d’Asie d’AMU et du master Traduction littéraire pratiquant une langue asiatique. Il s’attache depuis sa naissance à étudier sous différents angles (histoire, réception, traduction, critique) la création littéraire d’Asie en chinois, coréen, hindi, japonais, vietnamien, thaï. Continuer la lecture

IDEO 12 : En ligne

Peinture de Chen Lin ; mise en page Loïc Aloisio

Mélanges de littératures asiatiques d’hier et d’aujourd’hui

Sous la direction de Loïc Aloisio et Pierre Kaser

En plus des actes partiels de deux journées d’études organisées par l’axe de recherche « Littératures d’Asie et traduction » de l’IrAsia — à savoir « Nouveaux formats et métamorphoses des genres littéraires d’Asie » (mai 2018) et « Que peut la littérature asiatique aujourd’hui ? » (mai 2019) —, on trouvera dans ce numéro un mélange d’articles et des traductions que l’équipe de rédaction d’Impressions d’Extrême-Orient est heureuse de vous proposer en texte intégral dans ce douzième numéro.

Continuer la lecture

Impressions d’Extrême-Orient 14 : appel

Mis en avant

Appel à contributions  pour le numéro 14 de la revue en ligne Impressions d’Extrême-Orient

Hommage au sinologue traducteur André Lévy (1925-2017).

En 2017, le 3 octobre, disparaissait André Lévy qui avait consacré sa vie de chercheur et de traducteur à faire connaître des pans inconnus ou encore mal connus de la littérature chinoise ancienne, principalement celle que l’orthodoxie confucéenne prenait soin de rendre invisible et inacceptable et que le monde sinologique d’alors ignorait superbement. La liste de ses travaux pionniers et de ses traductions est fort longue ; l’énoncé de quelques titres pourtant suffisent à en montrer la qualité et l’ambition : ses écrits sur le conte en langue vulgaire du XVIIe siècle sont depuis longtemps bien installés parmi les ouvrages de référence sur un genre qu’il a envisagé dans toute son étendue en en retraçant la vogue et le déclin, et en en traduisant très tôt dans des revues savantes et des anthologies équilibrées, révélant ainsi, en plus de leur valeur documentaire, leur indéniable qualité littéraire et la profondeur de leur imaginaire. S’il a si bien servi le genre court, il a également rendu toute leur puissance à deux des grands chefs-d’œuvre de la littérature romanesque chinoise avec son Fleur en Fiole d’Or (1985), première traduction intégrale du monumental Jin Ping Mei 金瓶梅 et la Pérégrination vers l’Ouest (1991) traduction du non moins imposant Xiyou ji 西遊記.  Continuer la lecture

IDEO 11 : En ligne

Bonne nouvelle en ce début d’année du bœuf : le numéro 11 d’Impressions d’Extrême-Orient est accessible en ligne depuis aujourd’hui !

Dans la continuité de son précédent numéro consacré à l’Éthique animale en AsieImpressions d’Extrême-Orient se penche, pour sa onzième livraison, Variations littéraires sur nos amis les animaux, à nouveau sur la question animale. Il propose onze angles d’approche inédits, avec sept traductions du chinois et une du vietnamien, ainsi que trois articles qui, nous l’espérons, apporteront un regard neuf sur la manière dont les littératures anciennes et contemproraines ont abordé ce sujet. Qu’ils soient réels ou fantasmés, les animaux qu’on y croisent complèteront un bestiaire déjà fort riche. 

Sous la direction de Loïc Aloisio, Laurent Chircop-Reyes et Pierre Kaser, avec l’assistance de Samarcande Nasser  Continuer la lecture

Maître(s) et disciple(s) dans les littératures d’Asie

Appel à contribution pour Impressions d’Extrême-Orient, revue en ligne de l’axe Littératures d’Asie et traduction

Thématique

Pour son Dictionnaire philosophique (PUF, coll. « Quadrige », 2013), André Comte-Sponville donnait, à l’entrée « Maître », la définition suivante : « Celui qui enseigne, guide ou commande. Les trois à la fois ? Pas nécessairement. Cela dépend en partie de lui, de ce qu’il sait ou peut, mais aussi de ceux dont il est le maître : sont-ce des élèves, des disciples ou des esclaves ? »  Continuer la lecture

IDEO 10 : L’Éthique animale dans les littératures d’Asie

« L’Éthique animale dans les littératures d’Asie », le dixième numéro de la revue Impressions d’Extrême-Orient, s’est penché sur la question de l’éthique animale en Asie. Autrement dit, du traitement réservé par les humains aux autres espèces animales partageant la même planète. Il nous semblait en effet intéressant de traiter cette question, qui semble être l’un des grands débats contemporains, par le prisme asiatique. Ainsi, onze textes (traductions ou articles) vous sont proposés dans le présent numéro qui, nous l’espérons, stimuleront aussi bien votre réflexion intellectuelle que votre empathie.

Vous retrouverez le sommaire ci-dessous : Continuer la lecture

Un nouveau numéro d’Impressions d’Extrême-Orient

Le neuvième numéro de notre revue Impressions d’Extrême-Orient vient d’être publié en ligne. Celui-ci vous propose, en accès libre immédiat, dix des treize communications qui ont été données le 18 novembre 2017 à Aix-en-Provence, à l’occasion d’une journée d’étude sur les stratégies et les éventuelles libertés que peuvent prendre les traducteurs lors de la traduction des littératures d’Asie.

Vous trouverez la table des matières de ce numéro 9 ci-dessous. Vous pourrez avoir accès aux articles dans leur intégralité en cliquant directement sur leurs intitulés : Continuer la lecture

La rentrée d’Impressions d’Extrême-Orient

L’année de l’axe Littérature d’Asie et traduction commence dès aujourd’hui avec la mise en ligne d’un nouveau numéro de sa revue en ligne Impressions d’Extrême-Orient (IDEO) dont la nouvelle adresse est :

https://journals.openedition.org/ideo/

Pour son septième numéro, Mondes perdus, mondes rêvésImpressions d’Extrême-Orient s’est penché sur des textes qui évoquent la nostalgie des mondes perdus, mais aussi sur la magie des mondes rêvés, des textes propres à nous faire rêver ou cauchemarder, à faire revivre des souvenirs enfouis ou à retracer des événements qui ont ou n’ont jamais été, à évoquer la nostalgie des instants perdus ou, au contraire, à donner à nos âmes la nostalgie de pays et de bonheurs inconnus à travers des traductions de textes issus de la riche littérature asiatique.

Ce sont ainsi 24 textes inédits en traduction et en texte intégral, traduits et présentés par 19 auteurs, qui vous attendent à l’URL : https://journals.openedition.org/ideo/579

Le numéro 8 de la revue qui sera mis en ligne pendant le cours de cette année présentera les communications qui ont été données lors de deux journées d’études qui se sont tenues pendant l’année 2017 :

Le numéro 9 sera un nouveau numéro consacré à la traduction autour des Relations entre humains et animaux dans les littératures d’AsieIl devrait voir le jour au début de l’année 2019. Voir l’appel sur ce carnet ou sur le site de la revue. Nous attendons avec impatience vos propositions jusqu’au 30 septembre 2018.

Bonne année à toutes et à tous, et bonne lecture.

Censures et littératures d’Asie (IDEO-6)

szjsprj-small480Nous sommes heureux de vous annoncer la mise en ligne du sixième numéro de la revue de l’axe Littératures d’Asie et traduction (anciennement Littératures d’Extrême-Orient, textes et traduction), numéro qui a pour thème la censure.

Il propose douze contributions dues à dix collaborateurs — enseignants-chercheurs, jeunes chercheurs, doctorants et amateur éclairé. Les textes retenus sont traduits de pas moins de cinq langues  d’Asie — le chinois, l’hindi, le japonais, le tamoul et le tibétain —, et couvrent une période allant du milieu du XVIIe siècle à notre époque contemporaine.

Table des matières Continuer la lecture

Mise en ligne du numéro 5 d’IDEO

vietfruits-small480

Pour son cinquième numéro, Impressions d’Extrême-Orient, la revue en ligne de l’axe « Littératures d’Extrême-Orient, textes et traduction » de l’IrAsia, offre à ses lecteurs des éclairages sur la façon dont on affronte en Chine, à Taiwan, au Japon, au Vietnam, en Inde et en Corée, la contrainte universelle que Brillat-Savarin résumait sous l’imparable formule : « Tout ce qui vit se nourrit ». Ces vingt-cinq évocations littéraires, inédites en traduction, sont présentées en texte intégral en fonction de leur langue d’origine sous le nom des traducteurs ; on trouvera en annexe de chaque publication le texte original des textes empruntés à Lu You 陸游, Zhang Yingyu 張應俞, Feng Menglong 馮夢龍, Langxian 浪仙, Li Yu 李漁, Tianhua zhuren 天花主人, Shi Chengjin 石成金, Lu Shi’e 陆士谔, Zhang Ailing 张爱玲, Lu Wenfu 陆文夫, Liu Zaifu 劉再復, Feng Jicai 冯骥才, Liu Xinwu 刘心武, Liang Shiqiu 梁实秋, Zhu Tianyi 朱天衣, Gong Gwang-Gyu, Harivansh Rai Bachchan, Amarkānt, Hayashi Fumiko 林芙美子, Ikezawa Natsuki 池澤夏樹, Fumie Kondo 近藤史恵, Tô Hoài et Phong Điệp. Bonne dégustation @ http://ideo.revues.org/321

Pour son sixième numéro, la revue se penchera sur le thème « Littératures et censures en Asie« . Voir l’appel à contribution @ http://ideo.revues.org/351