Li Yimei

Littérature chinoise

  • Institut de recherches asiatiques (IRASIA, AMU)

Domaines scientifiques :

  • Littérature chinoise moderne et contemporaine
  • Traductologie
  • Chinois

Thématique de recherche :

  • Littérature chinoise
  • Littérature de la génération née dans les années 1980
  • Cyberlittérature/web littérature/littérature sur internet
  • Traductologie

Langues

  • Français, chinois, anglais

Parcours universitaire :

  • Depuis 2014 : Doctorante en Langue et littérature chinoises (AMU ED 354)
    • Thèse sous la direction de Noël Dutrait : « Les nouveaux médias et la littérature chinoise : déclin ou renouveau »
  • 2014-2017 Diplôme Universitaire DESU PES
  • 2013-2014 Master I Français langue étrangère et seconde (AMU)
  • 2011-2013 Master Recherche en sinologie
    • Mémoire sous la direction de Noël Dutrait : « La recherche sur la littérature de la génération né dans les années 1980_Un nouveau phénomène de la littérature chinoise contemporaine »
  • 2012-2013 Diplôme Universitaire Français langue étrangère (AMU)

Collaborations

Communications

  • « Censure sur la cyberlittérature chinoise », Journée des doctorants de l’Institut de Recherches Asiatiques, 30 mai 2017, Aix-en-Provence.
  • « La cyberlittérature en Chine », Les Nouvelles Tendances Littéraires d’Asie, Journée d’étude de l’Institut de Recherches Asiatiques, 2 juin 2017, Aix-en-Provence.
  • « La traduction de la cyberlittératue du chinois au français : un nouveau défi Exemple du roman Les premiers contacts intimes et du roman La fantôme souffle la lampe », Attitudes et latitudes du traducteur, Journée d’étude de l’Institut de Recherches Asiatiques, 18 novembre 2017, Aix-en-Provence.
  • « Traduire la littérature sur internet : Difficultés et stratégies », conférence donnée à l’Université Paris Diderot, 22 juin 2018, Paris.
  • « La réception et la traduction de la cyberlittérature chinoise en France », Etudes chinoises et traduction, Journées d’études internationales AREC 2018, conférence donnée à l’Institut Confucius, 14 et 15 juin 2018, Paris.
  • « Des nouveaux acteurs pour une nouvelle littérature», Séminaire Doctoral de l’Institut de Recherches Asiatiques, 30 novembre 2018, Marseille.

Publications :

  • , « L’Homme fantôme », Impressions d’Extrême-Orient [En ligne], numéro 7, 2017. URL :https://journals.openedition.org/ideo/637
  • « 网络文学翻译难点与点滴策略» ,华语网络文学研究,山海经杂志社,p. 38, 2017.

Sujet de thèse :

  • Les nouveaux médias et la littérature chinoise : déclin ou renouveau

Cette thèse vise à décrire et à analyser la cyberlittérature chinoise, en particulier dans ses aspects économiques et sociaux. Partant du problème délicat de la définition de la cyberlittérature, nous montrerons qu’elle peut prendre plusieurs formes en fonction de son environnement : ce sont les particularités du paysage littéraire chinois qui ont donné naissance à une forme de littérature très particulière. Nous verrons ainsi que le succès paradoxal de la cyberlittérature en Chine (la cyberlittérature chinoise n’est formellement pas différente de la littérature « papier », et pourtant elle a conquis des centaines de millions de lecteurs) s’explique par le fait qu’elle se sert du nouveau média qu’est Internet pour contourner les réseaux littéraires traditionnels et créer une véritable culture populaire nationale. Mais ce changement subit dans le paysage littéraire chinois suscite des inquiétudes : il remet en cause la conception même de la littérature en Chine. La Chine impériale voyait la littérature comme une activité sérieuse, liée à l’éducation morale et au gouvernement, la Chine communiste en a fait une fonction régalienne. Nous examinerons ainsi quels sont les enjeux politiques autour de la cyberlittérature, entre le désir de protéger le rôle « sacré » de la littérature et celui de développer un secteur extrêmement rentable.

Cette thèse, dont le but est de présenter un domaine de plus en plus important dans la littérature chinoise, accordera une attention particulière aux questions de traduction: comment traduire la cyberlittérature en français, que ce soit pour le grand public ou les cercles académiques? Comment traduire les mots de l’Internet chinois?

  • New media and Chinese literature: decline or renewal

This thesis aims to describe and analyse the Chinese web-literature, especially in its economical and social aspects. Starting from the difficult problem of the definition of web-literature, we shall show that web literature can take many forms depending of it’s context. For exemple, it is the specificities of Chinese literature’s landscape that shaped Chinese web-literature. The paradoxical success of web-literature in China (we say paradoxical because even though it is not formally different from traditional « paper » literature, Chinese web-literature has got hundreds of millions of readers) can be explained because it uses Internet as a new medium, effectively by-passing the traditional literary channels and thus creating a new national pop-culture. Imperial China used to see literature as a very solemn activity, linked with moral education and government of  the country: Communist China made literature a sovereign function. We thus shall look for the political issues in web-literature: there is a strong desire to protect literature’s « sacred » role, but in the same time, the desire to develop a flourishing pop-culture market is equally strong…

Because this thesis aims to introduce a growing part of Chinese literature, we shall especially pay attention towards translation: how can we translate Chinese web literature in French (for the academics or for everybody)? How can we translate the new words of Chinese Internet?

Sujet de mémoire (M2) :

  • La recherche sur la littérature de la génération née dans les années 1980 un nouveau phénomène de la littérature chinoise contemporaine

La « Littérature de la génération née dans les années 80 » (en chinois, « balinghou wenxue ») est la première catégorie littéraire définie autour d’une génération. Ce mémoire, qui vise à présenter ce phénomène, sera donc consacré dans un premier temps à l’étude du « balinghou », aussi bien en tant que concept qu’en tant que génération particulière. Nous nous intéresserons ensuite à la production littéraire de cette génération : sa naissance, son évolution, son contexte social, politique et économique, pour examiner quelles sont ses spécificités tant intrinsèques que relatives à la génération précédente. Enfin, nous présenterons quelques auteurs représentatifs de la littérature de la génération née dans les années 1980 et proposerons une traduction d’une nouvelle, Bei dangzuo gui de ren 被当作鬼的人( L’homme fantôme) de Li Shasha 李傻傻accompagnée d’une interview de l’auteur, ainsi que d’une nouvelle, Heimao bu shui 黑猫不睡( Le chat noir qui ne dort pas) de Zhang Yueran 张悦然.

  • A study of 1980s born generation’s literature, a new phenomenon in Contemporary Chinese Literature

1980s born generation’s literature (« Balinghou wenxue » in Chinese) is the first literary category defined from a particular generation. This Master Thesis, which aims to introduce that phenomenon, will be in a first part devoted to the study of « balinghou » either as a concept as well as a generation. We shall then look at « Balinghou »’s literary production: it’s birth and it’s growth, it’s social, politic and economic context, and what are it’s characteristics, both peculiars and relative to the previous generation’s. Last, we shall introduce some of the most influential « Balinghou » writers and translate a novel, Bei dangzuo gui de ren 被当作鬼的人(the ghost man), with an interview of the author Li Shasha 李傻傻, as well as a short novel  Heimao bu shui 黑猫不睡(The black cat don’t sleep)by Zhang Yueran 张悦然.