Pierrick Rivet

Coordonnées

Domaines scientifiques

  • Littérature chinoise
  • Littérature taïwanaise
  • Traduction
  • Sociologie du genre

Thématiques de recherche

  • Littérature Ming Qing
  • Homosexualité dans les littératures chinoises (Chine, Taiwan, Hong Kong)
  • Identités tongzhi et ku’er à Taiwan
  • Traduire l’homosexualité en français

Langues

  • Français, Chinois (Putonghua), Espagnol, Anglais

Thèse

  • Étude sur les « mœurs masculines » (nanfeng  男風) et le qing  情 dans le Bian er chai  弁而釵 et le Yichun xiangzhi  宜春香質 : de la louange à sa mise en garde
    • Directeur : Guilhem Fabre ED 58 « Institut de Recherche Intersite d’Études Culturelles
    • Codirecteur : Pierre Kaser, AMU, ED 354 « Lettres, Langues et Arts »

Parcours

  • 2018-2019 : Année d’études dans le département de littérature chinoise à l’Université Nationale de Tsinghua  國立清華大學  (NTHU) à Hsinchu  新竹  (Taïwan)
  • 2017 : Obtention du master LLCER parcours « études chinoises » à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3.
  • 2016 : Obtention de la maitrise MEEF parcours « chinois » à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3.
  • 2015 : Obtention de la licence LLCER parcours « études chinoises » à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3.
  • 2014 – 2015 : Troisième année de licence à l’Université Normale Supérieure de la Chine de l’Est (ECNU) à Shanghai.
  • 2012 – 2014 : Classes Préparatoires aux Grandes Écoles au Lycée Polyvalent Jules Guesde, en partenariat avec l’Université Paul-Valéry Montpellier 3.

Recherche

  • Mémoires
    • Master 2 : La « littérature des camarades » en Chine : reflet de la condition homosexuelle ?, soutenu en juin 2017.
    • Master 1 : Les relations homosexuelles dans la littérature érotique chinoise du XVIIe siècle : de l’exubérance lubrique à l’éclosion des sentiments, soutenu en juin 2016

Articles

Communications

  • « La littérature des « camarades » en ligne en Chine », Les Nouvelles Tendances Littéraires d’Asie, Journée d’étude de l’axe Littératures d’Asie et traduction de l’Institut de Recherches Asiatiques, 2 juin 2017, Aix-en-Provence. Pour paraître dans Impressions d’Extrême-Orient, n° 8
  • « La littérature ku’er  酷兒文學 à Taiwan : sous genre de la littérature tongzhi 同志文學 », Journées jeunes chercheurs francophones en études taïwanaises, Journées d’études de lʼAssociation Francophone dʼEtudes Taïwanaises (AFET), 8 et 9 mars 2018, Montpellier.
  • « La représentation de l’homosexualité dans la littérature chinoise ancienne : étude de trois allusions littéraires (典故)»,  La Représentation, XVII Congrès de l’Institut International de Sociocritique (IIS), 20 au 22 juin 2018, Montpellier.
  • 臺灣酷兒文學中對性別的再次思考:紀大偉《膜》為例,107年性別研究學生論文發表會,清華大學性別與社會研究中心,2018年11月30日,新竹。(Une remise en question du genre dans la littérature ku’er taïwanaise : l’exemple de Membrane de Chi Ta-wei, Journée d’études des étudiants sur les questions du genre organisée par le département des études sociales et de genre de l’Université de Tsinghua, 30 novembre 2018, Hsinchu. )
  • De la difficulté de comprendre l’humour gai dans la Chine ancienne : étude de diverses blagues du Xiaofu 笑府de Feng Menglong 馮夢龍 (1574-1646), Faire rire, 7èmes Journées d’Études Doctorales LLACS, 11 et 12 octobre 2019, Montpellier.
  • L’amour marginal de deux éphèbes maudits : étude d’un conte chinois du XVIIe siècle, Marginalités &  Écriture : les imaginaires de la représentation de soi dans la fiction narrative, Journées d’études des jeunes chercheurs de l’IRIEC EA 740, 24 et 25 octobre 2019, Montpellier.

Prix

  • Lauréat du 3e Prix Christian Ricourt du jeune chercheur francophone en études taiwanaises, 9 mars 2018. Voir ici.

Argumentaire provisoire de la thèse

  • Depuis ses annales historiques les plus anciennes, la littérature chinoise conserve la trace d’affinités amoureuses entre hommes. Ces comportements, qui seront plus tard continûment réprouvés par la morale confucéenne car jugés stériles, furent néanmoins différemment appréciés selon les époques. D’ailleurs, il existe une période qualifiée « d’âge d’or » où les relations entre hommes sont abondamment décrites dans la littérature : la fin de la dynastie des Ming 明 (1368-1644). En effet, les écrivains de l’époque, qui faisant fi des différents barrages moraux et de la censure ont représenté le phénomène, notamment au travers de la littérature romanesque. Certains en sont même venus à exposer leur vision du qing 情 — qu’il est possible de traduire par sentiments, passion ou amour — chez les hommes, désigné à l’époque, entre autres, par le terme de « mœurs masculines » (nanfeng 男風). Deux recueils sont particulièrement connus pour dépeindre ce qing masculin, à savoir Bian er chai  弁而釵 et Yichun xiangzhi  宜春香質, tous deux signés du même pseudonyme : Zui Xihu xinyue zhuren  醉西湖心月主人 (Le Maître de la lune ivre au cœur du Lac de l’Ouest). À travers huit histoires — quatre par recueil —, l’auteur semble vouloir célébrer le bien possible de la pratique des mœurs masculines tout en exprimant une méfiance certaine lorsqu’elle devient déraisonnable. Aussi, en s’attachant à interroger la manière dont cet écrivain chinois décrit les relations entre hommes dans ses œuvres, cette étude se propose de retracer aussi fidèlement que possible sa vision du qing raisonnable entre hommes.