Laurent Chircop-Reyes

Doctorant en anthropologie sociale et ethnohistoire de la Chine. Mes recherches portent sur l’émergence et le déclin de catégories sociales, ainsi que sur l’évolution et la transmission des savoirs et des pratiques traditionnelles en Chine impériale tardive et contemporaine.

IrAsia – Institut de recherches asiatiques (UMR7306) ;

Université Aix-Marseille, « Espaces, Cultures, Sociétés » (ED355)

E-mail : lau.chircop@gmail.com

 

Langues

Français ; chinois, anglais

Parcours

2009-2013 : Licence Langues, Littératures et Civilisations Étrangères, spécialité chinois, Aix-Marseille Université, mention très bien.

2013-2015 : Master Recherche en sinologie, textes et traduction, Aix-Marseille Université, mention très bien.

Thèse

Entre marchands et brigands. Une ethnohistoire des maîtres-escortes en Chine du Nord (xviiie-début xxe siècles) : du corps social aux savoirs du corps

 Directeur : Jean-Marc de Grave

 Codirecteur : Pierre Kaser

Carnet de recherche 

https://wulin.hypotheses.org

 


Recherche 

Ma recherche doctorale s’inscrit dans la discipline de l’anthropologie et est menée par une approche ethno-historique des phénomènes sociaux en Chine aux périodes modernes et contemporaines. Le sujet de ma thèse porte sur l’émergence et le déclin de la catégorie sociale des escorteurs de marchands, ainsi que de l’évolution de leurs pratiques en relation avec le monde du négoce en Chine du Nord, au cours de la dynastie Qing (1644-1911) jusqu’au début de la République de Chine (1912-1949).

Victimes du brigandage sévissant dans les régions steppiques de la Chine du Nord, les marchands de la province du Shanxi, les Jinshang 晋商, sollicitent les services de protection d’artistes martiaux locaux issus de la classe paysanne, qui deviennent leurs escorteurs : de l’interaction entre ces deux catégories sociales émerge un nouveau corps de métier, celui de « maître-escorte », biaoshi 镖师. Les compagnies d’escorte, biaoju 镖局, sociétés résultantes de cette interaction, sont définies comme des ensembles structurés de services de protection qui ont opéré du XVIIe siècle jusqu’à leur périclitation au début du XXe siècle. Elles sont d’abord chargées du transport caravanier de marchandises telles que, principalement, l’argent, le sel et le thé, puis se spécialisent dans le convoi bancaire et le gardiennage de résidences des marchands.

La description des logiques interactionnelles entre les groupes concernés doit ainsi nous permettre de comprendre dans quelles mesures le phénomène des compagnies d’escorte participe au processus de transformation des techniques et des modes de transmission des pratiques en lien avec la protection des convois et des résidences de marchands : la pratique du xingyiquan 形意拳 (« boxe de la forme et de l’intention »), élément de reconnaissance sociale des maîtres-escortes, fait dans ce travail de thèse l’objet d’une étude approfondie.

La combinaison de la méthode ethnographique (entretiens auprès des descendants contemporains des lignées de la tradition martiale concernée), à celle d’un travail sur archives, ainsi qu’à une analyse de sources textuelles primaires et secondaires, confère à cette étude une profondeur historique et sociale qui doit contribuer à éclairer d’un jour nouveau le rapport entre activité martiale, brigandage et commerce.

Enseignement ( 227 heures)

Chargé de cours : anthropologie de l’Asie L1, L2 (anthropologie historique et ethnohistoire de la Chine) au département d’anthropologie, AMU, 2ème semestre, saison 2018-2019.

Chargé de cours : langue chinoise L1, L2 (version et compréhension) au département d’études asiatiques, AMU, 1er et 2ème semestre, saison 2018-2019.

Agent temporaire vacataire d’enseignement : « Culture et société chinoises » (CM) auprès des étudiants de Master 2 de l’Institut de recherches Europe-Asie (IREA), AMU, 1er semestre, saison 2017-2018.

Intervention ponctuelle dans le Master de recherches en anthropologie de l’Asie : « Langues, cultures et sociétés d’Asie », AMU, 2ème semestre, saison 2017-2018.

Encadrement pédagogique en qualité de tuteur auprès des étudiants en Licence de chinois : aide aux devoirs et à la préparation aux examens, AMU, 1er et 2ème semestre, saison 2014-2015.

Bourses de recherche et d’études 

Allocation de terrain de l’École Française d’Extrême Orient (EFEO), Centre de Pékin, European Research Centre for Chinese Studies (ERCCS), saison 2017-2018.

Bourse de recherches du musée du quai Branly-Jacques Chirac, saison 2016-2017.

Bourse d’études du mérite du Ministère de l’éducation chinois–Hanban, saison 2012-2013.

Publications 

« Merchants, Brigands and Escorts: an Anthropological Approach to the Biaoju 鏢局 Phenomenon in Northern China », Ming Qing Studies 2018, Paolo Santangelo (éd.), Rome, WriteUp Site, 2018, pp. 123-151 (304 p.).

« La tradition martiale des escorteurs de marchands du Shanxi en Chine du Nord (19e  siècle). Ethnographie d’une lignée héritière à Qixian (Shanxi) », Annales de la Fondation Martine Aublet, Musée du quai Branly-Jacques Chirac, Actes Sud, 2018-2019 (à paraître).

« Le monde disparu des arts martiaux des années 1930 en Chine du Nord » [en ligne], Open Edition Journals, Impressions d’Extrême-Orient, IrAsia/Aix-Marseille Université, décembre 2017.

« Le métier d’escorteur au XIXe siècle en Chine du Nord : de la protection des caravanes des marchands du Shanxi aux convois des premières banques du pays » [en ligne], Centre d’Études de l’Asie de l’Est, Université de Montréal, Octobre 2017.

Communications 

« Embodied ideology and body techniques: the art of avoiding violence of the travelling merchants’ guards in Late Qing Northern China. For a comparative study with the South-Est Asian world of trade », EUROSEAS – European Association For Southeast Asian Studies, Humboldt-Universität zu Berlin, septembre 2019 (à venir).

« Brigandage on Ancient Northern China Tea Road: A Secret Communication Skills As a Peaceful Means of Exchange », The 11th International Convention of Asia Scholars (ICAS), Leyde, Pays-Bas, juillet 2019 (à venir).

« Au-delà de la martialité. L’idéologie incarnée dans les termes, ou l’ethos guerrier chez les caravaniers de Chine du Nord », Les terminologies de la martialité. Étymologies, dimensions religieuses et séculières, pratiques liées, Workshop préparatoire au colloque international Martial Arts, Religion and Spirituality – 2020, IrAsia, Institut de recherches asiatiques, Aix-en-Provence, juillet 2019 (à venir).

« Le langage codé des maîtres-escortes de marchands du Shanxi, ou la pratique du ‘parler noir’ comme moyen de coopération avec les brigands sous les Qing », Journée « Jeunes chercheurs », AFEC — Association Française d’Études Chinoises, Université Paris-Diderot, juin 2019.

« Revive China Society Through Martial Arts Culture. The “Tianjin’s Alliance of Warriors” (1910-1928) As an Instrument for Nationalism », 5th Annual Conference of Martial Arts Studies Research Network, Chapman University, Orange, California, mai 2019 (à venir).

« Rapport de terrain ethnographique sur l’étude d’une lignée héritière d’escorteurs de marchands du Shanxi (Chine) pour la Fondation Martine Aublet », musée du quai Branly-Jacques Chirac, département de la recherche et de l’enseignement, septembre 2018.

« Piaohao 票号 et capitalisme marchand. Quand les négociants du Shanxi deviennent banquiers », colloque international, The Rise of Asia, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Université Le Havre Normandie, mars 2018.

Activités de recherches 

Co-organisateur du numéro 9 de la revue Impressions d’Extrême-Orient sur la question de l’éthique animale dans les littératures d’Asie, AMU, saison 2018-2019.

Co-organisateur de la Journée d’études internationale (Workshop) Les terminologies de la martialité. Étymologies, dimensions religieuses et séculières, pratiques liées, Workshop préparatoire au colloque international Martial Arts, Religion and Spirituality – 2020, IrAsia, Institut de recherches asiatiques, Aix-en-Provence, juillet 2019 (à venir).

Co-organisateur de la journée des doctorants de l’IrAsia, AMU, saison 2018-2019 — Représentant des doctorants de l’IrAsia (ED 355).

Co-organisateur du SILAAM, séminaire inter-laboratoires d’anthropologie de l’ED 355, AMU, saison 2017-2018.

Collaborations extérieures 

Co-organisateur du 6ème congrès international sur les études martiales, Martial Arts, Religion and Spirituality, en collaboration avec l’équipe de recherche Martial Arts Studies de l’Université de Cardiff, AMU, juillet 2020 (à venir).

Chercheur invité au département de recherches sur les marchands du Shanxi, Jinshang yanjiusuo 晋商研究所, Taiyuan, Shanxi University, pour mener une enquête ethnographique sur les lignées de traditions martiales à Taigu, Qixian, Yuci et Pingyao, 2017.

 

 

 

1 réflexion sur « Laurent Chircop-Reyes »

  1. Ping : Documentation sur les arts martiaux | ChinElectrodoc, blog de veille sur le monde chinois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.